[Autour des livres] Retour sur les 68 premières fois – Rentrée de janvier 2017

68 premières fois


Régulièrement vous avez vu passé des chroniques estampillées 68 premières fois. Voilà que j’arrive au bout de l’aventure de la rentrée de janvier. Certes, je n’ai pas lu la totalité de la sélection mais il faut tenir le rythme et entre les 68 premières fois et le jury Points je vous assure que c’était du sport, j’aurais quand même apprécié que ça me muscle les fesses... Donc je disais, pas évident de tout concilier, je suis néanmoins heureuse d’avoir pu lire plus de 80% des romans sélectionnés. D’avoir pu lire ceux qui me tenaient le plus à cœur. Ceux qui suscitaient ma curiosité. Ceux qui, rien qu’avec leurs titres, me faisaient pétiller l’œil. Ceux aussi et surtout, vers lesquels je ne me serais probablement pas tournée sans cette aventure.

Mais qu’est-ce que les 68 premières fois ? Vous m’avez souvent posé la question.
J’ai envie de vous répondre que les 68 premières fois c’est une aventure unique. J’ai envie de vous dire que les 68 premières fois c’est plus que ça, c’est une jolie famille, entourée de bonnes fées.
Mais avant de vous dire cela, plus d’explications s’imposent.

Les 68 premières fois c’est une association qui a plusieurs rôles. Un rôle je dirais ludique qu’est celui de sélectionner des premiers romans et de les faire découvrir à ceux qui s’engagent dans l’aventure. Les livres voyagent à travers la France (parfois même un peu plus loin) pour les donner à lire à chaque participant. Les émotions se partagent, les débats se créent, les avis se rejoignent souvent. Toujours avec bienveillance.
Le second rôle est celui de promouvoir de nouveaux auteurs, parfois noyés dans la masse des rentrées littéraires. Car n’est-il pas difficile pour un premier roman de trouver sa place dans le monde des géants ? N’est-il pas périlleux pour un(e) jeune auteur(e) de lancer son manuscrit, de laisser s’envoler son oisillon dans ce monde parfois si cruel ?
Mais les 68 premières fois ne s’arrêtent pas là (vous ne savez pas de quoi elles sont capables ! Rien ne les arrête). Car cette aventure va bien au-delà des lecteurs lambdas. « Ouvrons le champ des possibles, par-delà les frontières que l’Homme impose »  pourrait être la devise des 68 premières fois. En effet, cette aventure c’est la volonté de promouvoir la culture partout, de l’ouvrir à tous. C’est pourquoi, elle se déplace en milieu carcéral où une sélection (de la sélection) est proposée et lue aux détenus. Comme pour les électrons libres qui participent à l’aventure, les détenus ont bien évidemment la parole, ils échangent et débattent pour ensuite élire leur préféré. Une belle initiative, qui mérite d’être soulignée et promue.
Et nul doute que les 68 premières fois ne s’arrêteront pas là et que d’autres projets verront le jour.

Et parce que vous l’avez compris, l’humain est au centre de tout, je souhaite vous parler un peu plus de cette ambiance qui compose les 68. Il faut savoir que le projet est né de Charlotte (L’insatiable Charlotte), puis une petite team (petite juste par le nombre) s’est greffée autour. Cette team est composée de celles que l’on nomme les fées, Nicole, Eglantine et Sabine. Et il suffit de participer une fois à l’aventure pour comprendre toute la justesse de cette dénomination. 
Il y a une atmosphère particulière qui se dégage des 68. Cette atmosphère j’aimerais vous la décrire par une image : imaginez un après-midi d’hiver, vous venez de faire une longue balade dans la neige. C’est revigorant ce froid qui vous fouette le visage, ça remue le sang, ça nous fait sentir vivant. Imaginez maintenant, qu’en plus de cette balade, une fois rentré(e), vous découvriez un feu de cheminée allumé, la chaleur monte et vous réchauffe peu à peu. Un sentiment de bien-être vous envahit. Imaginez alors qu’une odeur emplisse vos narines, celle du chocolat chaud comme lorsque vous étiez enfant. L’après-midi parfait donc, celui qui met en éveille tous les sens. Et bien dites-vous que les 68 premières fois c’est comme ce parfait après-midi d’hiver.
C’est une grande famille qui prend soin les uns des autres, qui partage, qui vit au rythme des autres. Et on en devient vite très vite accro, on en redemande.

Et vous savez quoi ? Je m’y sens tellement bien, et malgré la pile à lire qui m’attend, que je repars pour une nouvelle session. Et vous savez quoi ? J’ai désormais hâte de découvrir la sélection. J’ai hâte d’ouvrir mes petits paquets et découvrir les petits mots, cartes, photos des participants. Et j’ai hâte de partager cette rentrée de septembre 2017 avec vous !

Pour en savoir plus sur les 68 premières fois, allez jeter un œil sur le blog dédié.

Pour retrouver toutes mes chroniques de la session c’est par en cliquant sur la photo

Sélection hiver 68 premières fois


Message personnel
A vous les fées, à vous toutes, tous qui avez participé à l'aventure de janvier et qui passez par ici, un grand merci pour ces mois passés ensemble, un grand merci pour vos petits mots, pour nos échanges. J'ai hâte de vous retrouver dès septembre, ou de vous suivre ailleurs. J'ai hâte d'être à décembre aussi !
En attendant, je vous souhaite un bel été.

Commentaires

  1. Merci beaucoup, très touchée par tes mots. C est fou cette aventure, vous la rendez belle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Charlotte pour cette superbe initiative

      Supprimer
  2. Rien à retrancher à cette belle déclaration d'amour. Je la partage ligne après ligne. Merci Amandine et au plaisir de te retrouver dès septembre sur ton blog et en décembre à l'occasion de notre grand rassemblement. Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au plaisir oui d'échanger virtuellement mais aussi en chair et en os :)

      Supprimer
  3. Belle déclaration en effet pour une famille que l'on s'est choisie et qui nous apporte tant de bonnes choses. Bel été en attendant la rentrée.

    RépondreSupprimer
  4. Je savais bien que tu avais choppé le virus :-)...
    Merci pour cette jolie chronique, je crois que toute l'équipe est touchée mais pas seulement, car ce sont les lecteurs participant qui rendent cette aventure telle qu'elle est.
    Hâte de te rencontrer également, peut-être un peu avant les autres si tu viens à la soirée Points.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se demande comment tu l'as deviné ne serait-ce pas parce qu'un jour une certaine Nicole a proposé à une certaine Amandine de répondre à quelques questions et que cette dernière c'est un peu lâchée sur les réponses ? Haha
      Oui les lecteurs contribuent à cette belle aventure c'est indéniable.
      Bien sûr que je viens à la soirée, mes billets de train sont achetés, me reste qu'à trouver un petit hôtel :)

      Supprimer
  5. Je suis ton aventure avec envie, ça a tellement l'air génial !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La session de septembre est complète mais si ça te tente dis le moi je te transmettrai les infos dès que nous les aurons pour la session de janvier.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire