L’île du Point Némo de Jean-Marie Blas de Roblès : immersion au pays de l’imaginaire

Jean-Marie Blas de Roblès
Paru en grand format chez Zulma
et en poche aux éditions Points - 480 pages

Il est de ces romans dont on ne sait quoi penser après avoir refermé la dernière page. L’île du Point Némo fait typiquement partie de cette catégorie. 
Pardonnez d’avance cette chronique très personnelle, il m’est difficile de l’aborder autrement.


Tout démarre sur le vol d’un diamant, sur des meurtres et de curieux indices comme des chaussures d’une marque inconnue et des pieds, droits uniquement. L’enquête débute avec de drôle de personnages, Martial Canterel, un dandy français, son ami J. Shylock Holmes et son "majordome" Grimod, et une gouvernante au caractère bien trempé.
Nous poursuivons la lecture dans une usine de production de liseuse présidée par monsieur Wang, un homme aux pratiques sexuelles particulières, fantasmant sur l’une de ces employées, mais assouvissant ses désirs avec la DRH, une ancienne militaire un peu disgracieuse.
Nous rencontrons ensuite un couple charmant au demeurant, dont le mari travaille dans l’usine de Monsieur Wang. Ce pauvre mari est bien incapable de satisfaire sa femme puisqu’il est atteint de cécité sexuelle. Mais celle-ci ne perd pas espoir et met en œuvre de bien surprenants stratagèmes pour tenter de réveiller le sexe de son cher et tendre. 
Pour finir nous rencontrons Arnaud, ancien entrepreneur d’une manufacture de cigare dans le Périgord. Arnaud est follement épris de sa Dulcie qui a malheureusement été victime d’une attaque cérébrale. Passionné de littérature, il met à profit sa passion dans l’usine de monsieur Wang après la lui avoir vendu.

Une fois le décor planté, nous suivons chacune de ces histoires dans leurs plus folles péripéties. Le lecteur est emporté dans un long voyage imaginaire à bord du Transsibérien, dans des contrées reculées du monde, en mer … et y découvre nombre de personnages et créatures truculents ou encore d’écosystèmes particuliers.

Jean-Marie Blas de Roblès nous met l’eau à la bouche dès le départ, titillant notre curiosité pour comprendre ce qui peut bien relier ces personnages tous plus extravagants les uns que les autres et qui plus est semblent pour certains évoluer dans des époques différentes. 
Véritable invitation à la vie, l’auteur nous retranscrit son amour de la littérature avec d’excellentes références littéraires, de quoi ravir le lecteur compulsif qui se dit « pourquoi pas relire Flaubert, Dumas… » et ainsi griffonner quelques titres suggérés pour plus tard. Mais L’île du Point Némo a également une réelle portée écologique où nous faisons aisément le rapprochement avec le septième continent, vous savez celui rempli de déchets, celui dont personne ne parle… Jean-Marie Blas de Roblès a lui au moins le mérite de s’en préoccuper. 


Mais voilà c’est un pari ambitieux que l’auteur prend à travers ses multiples aventures. Le risque avec les paris, c’est de ne pas les remporter …

Ce roman qui pourtant fait l’unanimité sur la blogosphère n’a pas fonctionné avec moi. S’il est plein de bonnes intentions, de jolies morales dignes des contes philosophiques et de loufoqueries en veux-tu en voilà il n’en reste pas moins qu’il m’a perdu dans les méandres des détails, des descriptions abracadabrantesques, ou encore des situations absurdes. De plus, ce rappel régulier que fait l’auteur sur notre statut de lecteur, notamment en seconde partie du roman, a tendance à faire oublier le rêve et le voyage même de ce roman. 
Et même si dans la dernière partie il a réussi à rattraper ma main qu’il avait lâché depuis un bon moment (oui car je persévère toujours), je suis retombée un peu plus bas avec le dénouement somme toute prévisible et donc un peu décevant il faut l’admettre. 
C’est donc avec le sentiment d’être totalement passé à côté de ce roman que j’ai refermé la dernière page. Non sans un regret d’avoir manqué ce rendez-vous avec L’île du Point Némo.


Commentaires

  1. Je comprends votre perplexité. De mon côté j'ai trouvé certains éléments qui peuvent vous intéresser:
    http://nicole-giroud.fr/lile-du-point-nemo-conjonction-de-litteratures-2328
    Votre blog est vraiment intéressant!
    Nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous m'avez éclairé sur certains aspects ! Merci Nicole.
      Je sens qu'à travers votre blog, je vais faire de nombreuses découvertes :)
      A bientôt

      Supprimer

Enregistrer un commentaire