Le voisin - Tatiana de Rosnay

Lu aux éditions Le livre de Poche
288 pages

L’une de nous a adoré Son carnet rouge, dont on vous parle ici, l’autre a adoré Elle s’appelait Sarah alors nous avons toutes les deux décidées d’entamer une nouvelle lecture de Tatiana de Rosnay Le voisin qui nous a chaleureusement été recommandé par beaucoup d’entre vous sur Instagram. Et les échanges que nous avons eus avec Tatiana de Rosnay elle-même nous avaient mis l’eau à la bouche. 


L’histoire
Colombe, mariée à un homme souvent en voyage d’affaire et mère de deux enfants mène une vie bien rangée. La parfaite petite femme d’intérieure, un quotidien banal, un métier de « nègre » qui ne l’épanouie guère, voilà la vie de Colombe Barou.
Puis vient le déménagement dans ce joli appartement qui promet de couler des jours doux et paisibles. Mais le calme ne sera que de courte durée. Colombe va subir le vacarme incessant de son voisin du dessus jusqu’à en déclarer la guerre. Seul hic ? Son voisin ne lui fait vivre un enfer que les nuits où son mari n’est pas là. son voisin l'a fait passer pour folle auprès de son époux et de sa famille. Pourquoi lui fait-elle subir cela ? Lui en veut-il vraiment ? Quel prix est-elle prête à payer pour retrouver la sérénité ? 


**Avis d’Emy**

Ah le voisin, le voisin, on aurait tant à dire sur l’un ou l’autre de nos voisins ! Pour ma part, je me suis reconnue en Colombe, mis à part le contexte. A l’époque j’étais une étudiante gentille et sans histoire. Mon voisin du dessus, ayant des insomnies, montait des meubles Ikea à 3h00 du matin toutes les nuits avec de la musique pour se motiver, bah voyons…. Jusqu’au jour où je n’en pouvais plus, le manque de sommeil aidant, je suis allée lui dire ses 4 vérités (et je ne me suis pas reconnue : une vraie furie !) mais ça a payé : il n’a plus jamais recommencé ! Ça, c’était pour l’anecdote, beaucoup moins intrigante et croustillante que l’histoire de Tatiana de Rosnay je l’avoue. 
J’ai dévoré le livre le voisin en une soirée. Même si l’histoire est un peu longue à se mettre en place, l’intrigue est passionnante. La transformation de Colombe est géniale : mère de famille effacée, elle dévoile d’un coup sa vraie nature, celle qui sommeille (ou plutôt qui ne sommeille plus), se réveille et se révèle être une vraie furie. Mais son gentil voisin n’est pas celui qu’elle croit… un vrai psychopathe qui va lui faire vivre l’enfer. La tension est à son comble et on vit le personnage de Colombe à 200%. La fin est juste magistrale. Sans la dévoiler, on peut la comprendre de plusieurs façons. J’ai refermé le bouquin en me disant «  la vache, je viens de prendre une claque » (en vrai, c’était beaucoup moins poli !). Bref, un coup de maître comme sait si bien le faire Tatiana de Rosnay.


**Avis d’Amandine**

J’attendais beaucoup de ce roman notamment après vos commentaires sur Instagram. Quelle ne fut pas ma déception lors des premières pages et jusqu’à la moitié du livre. L’histoire est longue à se mettre en place, Colombe Barou a une personnalité que je ne supporte pas, trop planplan, trop peureuse, trop gentille, sans caractère. MAIS oui car il y a un grand MAIS, Emy ayant fini le livre avant moi, elle m’a dit « continue, continue accroche toi car il est super » alors je me suis accrochée et je n’ai pas été déçue ! Ce si gentil voisin, si apprécié des autres m’a totalement surprise sans parler de Colombe qui se métamorphose en une psychopathe prête à tout pour gagner la guerre. Quand on dit que le manque de sommeil peut pousser les gens à bout, ce n’est pas une blague ! 
Une fois lancée, Tatiana de Rosnay m’a tenu en haleine jusqu’au bout, elle m’a fait vivre chaque scène comme si j’y étais, comme-ci j’étais Colombe Barou. J’ai ressenti ses moindres sentiments, ses moindres peurs. Et sans conteste je peux dire que je ne pense pas avoir ressenti si intensément les événements, les émotions avec un autre roman. Je ne peux pas vous en dire plus sur l’histoire car je dévoilerai beaucoup trop d’éléments mais foncez l’acheter car il vaut vraiment le coup ! Tatiana de Rosnay a brillamment réussi ce roman à l’intrigue haletante.

Une lecture accompagnée de ...
L’album « Decency » de Balthazar un groupe carrément génial et d’un verre (et plus) de Mas Amiel Vintage ou Vintage réserve (2010) aux touches d’agrumes et d’orange sanguine et qui glisse vers des notes d’épices douces.


Et pour bien finir cette chronique, on vous invite à découvrir une interview de Tatiana de Rosnay disponible sur le site de la maison d'éditions Héloïse d'Ormesson.

Et vous, l'avez-vous lu ? Partagez avec nous votre avis :-)

© Amandine et Emy

Commentaires

  1. Maintenant, je me méfie de mes voisins ; c'est un des 10 livres qui m'a le plus marqué dans mes lectures de 2015 =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et nous donc ... La petite mamie du dessus je n'a qu'à bien se tenir :-p

      Supprimer
  2. Mon auteur favoris, et même si ce n'est pas le livre que je préfère, j'avais tout de même beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @FéeMadleen Quel est celui que tu as préféré ?

      Supprimer

Enregistrer un commentaire